Attention! Vendredi 29 avril le cours sera annulé.

Je participe à l’événement She Is Morning, organisé pour permettre aux participantes de commencer leur matin le plus inspiré et boosté que possible.

http://www.sheismorning.com

Comme les activités se déroulent entre 6h et 9h du matin, j’annule notre cours de 9h.

N’hésitez pas de regarder sur le site de She is Morning pour avoir plus d’information et de vous inscrire si vous êtes intéressé!

 

Bonne journée,

Marije

Petit changement

Chers amis du Yoga Café,

La semaine prochaine les choses vont changer légèrement: Je vais supprimer le cours du samedi matin à 10h00.
Pas seulement parce que c’est un peu tôt pour un lendemain de soirées (pour certains, certainement), mais aussi parce que j’ai un nouveau événement qui se déroulera une fois par mois, que je vous annoncerai très bientôt!

Plus de nouvelles très bientôt, des que les projets se finalisent..

 

Dear Yoga Café friends,

Next week we’ll change things up a bit: I’m taking out the Saturday morning class at 10:00.
Not only because it’s early in the morning after a rough Friday night (for some of us, possibly), but also because I will soon be introducing a new event that will take place once a month!

More news coming soon, I’ll keep you up to date when all is finalized…

 

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

 

Ouverture…? Opening…?

DSC01663

 

Nous attendons avec impatience l’ouverture du studio de yoga!

J’ai hâte de pouvoir vous acceuillir dans cet espace de yoga extraordinaire… Mais nous allons devoir attendre encore un peu.

Nous estimons pouvoir terminer la plupart des travaux en décembre. Nous voulons vraiment ouvrir le restaurant pour la Fête des Lumières à Lyon cette année.

Nous ne pouvons pas pratiquer le yoga sur un sol en béton, sans éclairage et sans ventilation. Donc, s’il vous plaît, attendez encore un peu pour qu’on puisse pratiquer ensemble!

 

DSC01665

 

The opening of the yoga studio is keeping all of us waiting impatiently!
I cannot wait until I can welcome you in this special yoga space… But we’ll have to wait a bit longer.

We estimate to finish most work in December. We really want to open the restaurant for the Fête de Lumières in Lyon this year.
We cannot do any yoga on a bare concrete floor without lights and ventilation, so please hold on a little longer so I can allow you to properly practice yoga with me!

 



 

 

Conversations

DSC01367

 

What a surprise, my mini-yoga holiday I spoke of before. As happens often with these things, nothing ever goes as you plan, and neither did some of the details of my trip.

The usual delays occurred, the amount of yoga sessions was not as I anticipated, but the amount of fun I had was great! It was a week of seeing family and reconnecting with friends.

Great conversations, smart reflections, enjoying the sun and relaxing at the water side.

I feel incredibly glad to have been able to share a great time with great people, and to be back in Lyon with lots of energy and determination.

Ready to get back to work, off I go!

 

Mini Yoga Holiday

Lyon, Amsterdam, Nijmegen, Aachen, Köln, Lyon, Chauzon

The end of may is in sight. The weather is getting nice and warm here in Lyon. Preparations for the yoga studio are still at full speed, but it’s time for a little break!

The end of this May and beginning of June are going to be spent as a sort of « mini yoga holiday ».

I haven’t really had any holidays since I quit my job, and I haven’t traveled around when I was in Brazil for my Yoga Teacher Training. Honestly, I don’t have a budget to go far, but that won’t stop me from seeing my family and friends here in Europe. I’ve been looking forward to celebrating my brothers’ birthday back home.

So, I’m going to the Netherlands to visit some family and friends with Tess, using a ‘covoiturage’ to get all the way from Lyon to Amsterdam, then join a good yoga-friend in Germany to visit the Cologne Yoga Conference. After this, I’ll travel back to France and spend a few days in the Ardèche area with my dear Dutch friend from Lyon to enjoy (hopefully) sunny weather, the cold river, invigorating morning yoga and fresh juices.

I’ll make sure to write about the experience once I’m in Lyon again, since I don’t have any Internet at the village I’ll be staying in the Ardèche. Which is actually great, since it’ll allow a mini social media detox, too ;)

Be back soon!

Lyon, Amsterdam, Nimègue, Aix-la-Chapelle, Cologne, Lyon, Chauzon.

La fin de mai approche. Ici à Lyon le temps devient agréable et chaud. Les préparatifs pour le studio de yoga battent leur plein, mais il est temps d’avoir un petit congé !

La fin de mai et le début de juin vont être passés comme une sorte de « mini vacances yoga ».

Je n’ai pas eu de vraies vacances depuis que j’ai quitté mon travail, et je n’ai pas fait de tours quand j’étais au Brésil pour ma Formation de Professeur de Yoga. A vrai dire je n’ai pas de budget pour aller très loin, mais cela ne m’empêchera pas d’aller voir ma famille et mes amis ici en Europe. Il me tarde d’aller célébrer l’anniversaire de mon frère à la maison.

Donc je monte en Hollande pour aller voir ma famille et quelques amis avec Tess en me servant du « covoiturage » pour faire tout le trajet de Lyon à Amsterdam, après je passe en Allemagne pour voir une chère amie yoga et pour visiter la Conférence Yoga à Cologne. Après cela, je retourne en France pour passer quelques jours en Ardèche avec ma meilleure amie néerlandaise de Lyon afin de jouir (espérons-le) d’un temps ensoleillé, de la rivière froide, du yoga matinal revigorifiant et du jus de fruits frais.

Je vais certainement écrire à propos des mes expériences dès que je serai de retour à Lyon, car je n’aurai pas l’internet dans le village en Ardèche où je vais séjourner. Ce qui n’est pas plus mauvais, puisque cela me permettra de me désintoxiquer des médias sociales.

A bientôt !

Patience

I hurt my back the other day, while helping out on the construction site where I’ll be teaching my yoga classes.

Mildly hurt, I suppose, but it bothered me quite a bit. I figured it’d be over in a few days, but I better stop pulling bags of cement around!

Today, two full weeks of uncomfortable-ness later, I can finally get out of bed and put my shoes on without feeling years (no, decades) older than I really am. No more migrains: I learned my lesson…

Another great lesson for me: patience. Patience with myself, which is not my strong suit.
I had never thought the situation would test me so.

At first, I tried to work around the aching back: fail!
Not only did I put too much pressure on other parts of my body, but I also didn’t help the healing process.

Then I decided to do absolutely nothing for a day or so: fail!
My body got lazy, my muscles just got more stiff.

Getting frustrated, I took a painkiller to relieve the soreness: fail!
This was no way to cure the actual problem. It only took the symptoms away and made it easier to put (too much) pressure on my back.

So, not really knowing how long it was going to take, I picked up my yoga practice at an easy (really easy) pace. I decided to mindfully continue my postures at home, read up on useful poses to release back pain, and did the work every day. Within days my back was less sore and I felt a lot stronger.
Word of advice: just because it feels better, doesn’t mean it actually is.

And so obviously, motivated as is was, I overdid it a bit and caused the healing process to slow down. But, as we learn form our mistakes, I managed my pace and I’m back in the game now; picking up slowly where I left off… really slowly…

For those of you who have to endure sore backs regularly this may not be any news, but for me (a 28-year old who had never had I any back troubles before in her life) this was an interesting experience. Which I never hope to have to go through again, I admit.

Things learned:
1. Your back influences SO many movements in your body. Be aware how you treat it!
2. Healing takes time. And it always takes more time then you think.
3. Yoga can really help you connect to your body, if you listen to it carefully.
4. Future students of mine that experience back pain: I now actually know how you feel, and feel confident I can help you find solutions to ease back into practice.

Now… The sun has come out to play, which has been a while. I’m off to the park with Tess to enjoy it. And I might just bring my mat to (gently!) practice in the grass…

Namasté


L’autre jour je me suis fait mal au dos en aidant sur le chantier de la location où je vais donner mes cours de yoga.

Le mal n’était pas très profond, je suppose, mais il m’a bien gêné quand même. Je présume que cela passera dans quelques jours mais il vaut mieux cesser de trimbaler des sacs de ciment !

Aujourd’hui, après avoir passé une bonne quinzaine de jours dans l’incommodité, je peux enfin me lever et me chausser sans me sentir des années (non, des décades) plus vieille que je ne suis. Plus de migraines : j’ai bien appris ma leçon.

C’est bien une autre bonne leçon pour moi : avoir patience. Avoir patience avec moi-même, ce qui n’est pas mon fort. Je n’ai jamais pensé que la situation me mettrais tellement à l’épreuve.

D’abord j’ai essayé de travailler en ménageant mon dos douloureux : faute !
Non seulement j’ai mis trop de pression sur d’autres parties de mon corps, mais je n’ai pas contribué au rétablissement non plus.

Puis j’ai pris la décision de ne rien faire pendant un ou deux jours : faute !
Mon corps est devenu plus fainéant, mes muscles sont seulement devenus plus raides.

Frustrée, j’ai pris un analgésique pour adoucir le mal : faute !
Cela n’était pas le moyen de guérir le vrai mal. Cela a seulement ôté les symptômes et m’a davantage permis de mettre plus de pression (trop de pression) sur mon dos.

Donc, ne sachant pas combien de temps le rétablissement allait prendre, j’ai repris la pratique du yoga doucement (vraiment doucement). J’ai décidé de continuer à faire raisonnablement mes positions à la maison, de faire des recherches sur les positions utiles décontractant le dos et j’ai fait l’effort chaque jour. Dans l’espace de quelques jours mon dos m’a fait moins mal et je me suis sentie plus forte.
Voici un bon conseil : si vous sentez que quelque chose va mieux, cela ne veut pas dire que cela va vraiment mieux.

Et donc bien sûr, puisque j’étais tellement motivée, j’ai exagéré un peu, freinant ainsi mon rétablissement. Mais, étant donné que les fautes vous rendent plus sages, j’ai modéré mon rythme et me voici de nouveau en pleine forme, reprenant mes activités là où je les avais laissées… mais doucement…

Pour ceux d’entre vous qui souffrent régulièrement d’un dos douloureux, tout cela n’apporte rien de nouveau, mais pour moi (une personne de 28 ans qui jamais de sa vie n’avait eu aucun problème de dos) c’était une expérience intéressante. Que, je dois l’admettre, j’espère ne plus avoir.

Voici ce que j’ai appris :
1. Votre dos influence TANT de mouvements de votre corps. Soyez conscients de la façon dont vous le traitez !
2. Le rétablissement prend du temps. Et cela prend toujours plus de temps que vous ne croyez.
3. Le yoga peut vraiment vous aider à vous connecter avec votre corps, si vous l’écoutez attentivement.
4. A mes futurs étudiants qui éprouvent un mal au dos : je sais maintenant vraiment comment vous vous sentez et j’ai entière confiance de pouvoir vous aider à trouver des solutions pour doucement reprendre le rythme journalier.

Et maintenant… Le soleil est venu montrer le bout de son nez, ce qu’il n’avait plus fait depuis un certain temps. Je vais faire un saut au parc avec Tess pour en profiter. Et pourquoi pas emporter mon tapis pour faire mes exercices dans l’herbe…doucement ?

Namasté

Preparations

Je ne sais pas ce qui en est de vous, mais moi … j’aime bien être préparée. Je suppose que la plupart des gens essayent d’être convenablement préparés aux choses qui leur tiennent à cœur, aux unes plus qu’à d’autres.
Dans quinze jours je pars au Brésil pour suivre une formation d’enseignement au Vinyasa Yoga qui va durer un mois. Il y a quelques préparatifs à faire et bien que le départ n’ait lieu que dans deux semaines je sens que je serais prête à partir sur-le-champ si nécessaire.
Les exigences à la formation sont très diverses : il y a des études à faire à partir d’une liste de livres qui nous a été remise, physiquement je dois être bien préparée, et mentalement aussi !
Il y a les valises à faire, les tickets à acheter, la garde de la chienne à régler etc., etc.
Les valises étant prêtes et attendant dans ma chambre le moment du départ, elles me permettent de visualiser le voyage, ce qui est formidable.
En plus, le fait d’avoir tout préparé me donne le temps de profiter au maximum de la dernière semaine puisque j’aurai l’occasion d’avoir une bonne dernière sortie avec les gens qui me tiennent à cœur … sans aucun stress !
Mais il y a beaucoup plus de choses que juste le voyage auxquelles je dois me préparer. Permettez-moi de vous emmener dans ce voyage à moi qu’est le début de carrière comme professeur de yoga.
Les choses à préparer avant d’ouvrir un studio sont nombreux et l’information vous vient de toutes parts. Comme par exemple commencer une nouvelle entreprise, il y a tant de choses auxquelles il faut penser.
Bien que le plus gros du travail ait été fait (j’ai un lieu, un concept, une stratégie de marché, une formation, de l’expérience, un certificat et un but auxquels je songe), il y a toujours certains facteurs auxquels je travaille.

Pour me préparer à tous ces obstacles prévisibles et imprévisibles, j’ai lu avec plaisir un livre écrit par Matthieu van Steenbergen, intitulé Yogastudio Marketing. Il n’y a rien à craindre pour ceux qui ne parlent pas néerlandais, car avec un peu de chance le livre sera bientôt disponible en anglais également.

 

 

I don’t know about you, but me… I like to be prepared. I suppose most people try to properly prepare for the things they care about, some more than others.
Admittedly, I tend to take preparations overboard.

In two weeks, I’m leaving for a month-long Vinyasa Yoga Teacher Training in Brazil. There are a few preparations to be done, and although it’s two weeks away; I feel I could go today if asked.
The requirements training are very diverse: studying must be done from a list of books that were given, I have to be physically prepared, but mentally as well!
Bags to be packed, tickets to be bought, dog-sitting to be organized, etc. etc.

Havig my bags ready to be packed, standing in my bedroom, it allows me to visualize the trip, which is great.
Moreover, having everything ready-to-go gives me time to enjoy the last week at a maximum since I’ll be able to have a good ‘last night out’ with the people I care about most… Without any stress!

But there are much more things I need to prepare for than just this trip. As of now, I’m taking you along in my journey of starting a yoga career.
The things to prepare to open a studio are numerous, and the information is coming at you from all angles. Like starting any new company, there are so many things to thing of.

Although most work is done (I have a venue, concept, marketing strategy, training/experience/certificate and a goal in mind), there are certain factors I still work on.
In order to get me ‘prepped’ for all these forseeable and unforseeable obstacles, I have enjoyed reading a book written by Mathieu van Steenberge, called  Yogastudio Marketing.
Not to worry for those who do not speak Dutch, with a bit of luck it will soon become available in English too…

http://www.mathieuvansteenberge.be/gratis-ebook-yogastudio-marketing/